Retour à la page d'accueil

 

Danses

Musique

Spectacles

Dentelle

Tissage

Enfants et Ados

Chants

Reliure



Nouveautés
Contacts
Liens
Recherche
Plan du site

LE CALCUL C'EST NUL, LA BOURRÉE C'EST L'PIED !

Ce spectacle du groupe enfants a été monté pour être représenté à l'occasion du Feu de Saint-Jean à Corgenay en juin 2004.

Les enfants, les animateurs et les musiciensIl se passe dans une "ancienne" école.

Pendant que les enfants entrent en scène pour prendre place dans la cour de récréation et, sous les yeux du maître, commencer à jouer aux billes, à la marelle, à la corde à sauter et à des jeux de mains, une voix annonce au micro :

"Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, la scène qui se joue sous vos yeux en ce moment… évoque la cour de récréation d'une école d'un autre temps, intemporelle, c'était hier et il n'y a pas si longtemps. Que l'on y joue aux billes, à la marelle, à la corde à sauter ou que ce soit ici que se créent les premières idylles, il y a un temps pour tout : le jeu et le travail…".

Le spectacle se déroule ensuite selon le scénario suivant :

La cour de récréation 1ère scène : le maître sonne la cloche ; les enfants (excités) se mettent en rang par section (grands - moyens - petits) puis entrent en classe sur décision du maître (toujours par section et dans le calme).

2ème scène : le maître donne un exercice d'additions aux petits, un exercice de multiplications à la section des moyens. Il rend les copies d'un exercice de divisions avec de mauvaises notes aux grands.

En classe 3ème scène : le maître n'est pas content. Il commence une explication de la correction au tableau en tournant le dos à la classe.
Une fille écrit un petit mot et le lance à un garçon devant (style petit avion). Le mot est intercepté par le maître. Il en prend connaissance et fait un petit commentaire.

4ème scène : pendant le commentaire sur le petit mot, le maître aperçoit un garçon tête en l'air qui n'écoute pas la leçon et qui fredonne une chanson.
Le maître lui demande de cesser sans succès. L'élève lui répond qu'il n'a pas envie de faire l'exercice et qu'il préfère chantonner en pensant aux danses. Les autres enfants se dissipent, ça tourne au chahut.

Après la classe, la danse ! 5ème scène : le maître capitule, il sort un instrument et propose une autre activité : la danse.

6ème scène : les enfants interprètent plusieurs danses (dont une mazurka par deux élèves).

7ème scène : la cinquième danse est interrompue par la cloche de l'école, les enfants s'arrêtent de danser, redeviennent sages, se mettent en rang et quittent la scène.

Ils reviennent pour saluer le public et font une dernière danse sur un chant interprété par les adultes de l'atelier chant.


Retour à la page d'accueil "Les Spectacles"...

 

- Tous droits réservés : La Jimbr'tée - Mentions légales -